The sky is the limit

Air graffitis par le street artiste SABER.


Los Angeles dépense plus de $ 10,000,000 sur les programmes de destruction des graffitis.
Les graffitis muraux existants sont en ruine et les meilleurs artistes de la ville sont obligés d'aller en Europe ou dans d'autres villes américaines pour afficher leur art.
Saber tague le ciel en guise de protestation.




Aucun commentaire: