The joy of destruction

Ca peut faire du bien parfois.
Procurer de la joie même.
Il faut le dire.


Aucun commentaire: